L'Univers des fanfictions

FBI: Portés Disparus, Charmed, Friends, Cold Case, ...Toutes les séries ont leurs fanfictions ! Vous pouvez publier les vôtres sur ce forum 100% fanfictions !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jalousie, quand tu nous tiens...

Aller en bas 

Vous aimez Vanessa de la fanfic ?
-Oui
0%
 0% [ 0 ]
-Non
100%
 100% [ 1 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
kalynka75
Scribouillard
Scribouillard


Nombre de messages : 2
Age : 22
Date d'inscription : 05/09/2013

MessageSujet: Jalousie, quand tu nous tiens...   Sam 7 Sep - 12:38

Chapitre 1 :

Il était tôt à l'institut Jefferson, mais tempérance Brennan, était déjà arrivée depuis un bon bout de temps, elle était en train d'examiner quelques ossements datant de l'âge de pierre, quand soudain une sonnerie se fit entendre, le téléphone portable de l'anthropologue sonnait.

Bones: (Décrochant son téléphone) Tempérance Brennan..

Booth : C'est Booth, on a une nouvelle affaire ! Des corps été retrouvés au bord d'un lac, je passe vous chercher afin que vous puissiez les examiner, je suis en route pour l'institut Jefferson là.

Bones : Bien je prend mes affaires, à toute suite.

Ils raccrochèrent donc, et prirent la route en direction de l'emplacement où les corps décomposés se trouvaient.

Dans la voiture

Bones : Ah mais j'y pense c'est votre anniversaire demain, un an de plus c'est qu'on se fait vieux Booth (Petit rire de Bones)

Booth : (En riant) Attention Bones fait de l'humour c'est pas tous les jours qu'on voit ça !

Bones : ( En lui donnant une petite tape sur l'épaule) Heyy !

Booth : Nous y voilà !

Ils descendirent de la SUV de Booth, une femme blonde vint à leur rencontre.

Sur la scène de crime :

Vanessa : Bonjour, je suis Vanessa rether la deuxième anthropologue judiciaire en charge de cette enquête, nous allons travailler ensemble au cours de cette affaire, (regardant Bones) Vous devez être Tempérance Brennan, l'anthropologue judiciaire du Jeffersonian, et vous, (sourire charmeur) vous êtes ?

Booth : (En souriant) Seeley Booth, agent Spécial Seeley Booth, enchanté mlle Rether.

Vanessa : (Toujours en souriant) Appelez moi Vanessa ...

Booth : (Lui rendant son sourire) Bien Vaness...

Bones : (Sur un ton sec) Bon vous venez là on a une affaire à résoudre !

Bones, était agacée par l'échange qui avait eu lieu juste devant ses yeux.

Pensées de Bones : Non mais pour qui elle se prend celle là elle arrive comme ça et drague Booth devant mes yeux ! Oh arrête Brennan c'est pas rationnel tout ça, com-par-ti-mente !

Brennan et Vanessa se trouvaient devant les corps, Booth lui était en train de penser à la réaction qu'avait eu Bones.

Pensées de Booth : Bones jalouse ? J'y crois pas, il doit forcément y avoir une explication pourquoi serait-elle jalouse de Vanessa, c'est vrai que je suis sexy comme agent ... Oh Booth qu'est ce que tu racontes ?

Bones & Vanessa : (En même temps) Homme type caucasien...

Elles se stoppèrent en même temps, cette  Vanessa commençait à vraiment énervée Bones.

Bones : Vous permettez Dr Rether ! (S'adressant à Booth) Dites leur d'envoyer le corps à l'institut, je ne travaillerai pas dans ces conditions !

Booth : (à l'équipe scientifique) Emmenez le corps à l'institut Jefferson !

Vanessa : Dites agent Booth, ça ne vous dérangerait pas de me conduire au Jeffersonian ? Je viens d'arriver à Washington alors je suis sure que je vais me perdre si j'essaye d'y aller seule...

Booth : Puisque je peux vous appelez Vanessa, appelez moi Seeley... Bones et moi y allons justement, montez.

Bones : Bon quand vous aurez fini vous me le direz !

Ils montèrent ensuite dans la voiture mais le trajet se fit dans le silence chacun pensant aux réactions & attitudes des autres.

Chapitre 2 :
Arrivés à l'institut Jefferson, Bones fonça dans son bureau laissant Booth seul avec Vanessa.
Angela avait vu son amie partir se réfugier dans son bureau, sûre que quelque chose n'allait pas, elle partit la rejoindre.

Angela : Hey ma chérie, je t'ai vue partir à toute allure dans ton bureau, quelque chose ne va pas ?

Bones : Oh Angela je ne t'ai pas entendu arriver, non non tout va bien !

Angela : Brennan je vois bien qu'il y a un truc qui t'embête, c'est Booth ?

Elle lut dans le regard de son amie, qu'elle avait vu juste.

Bones : Non c'est juste que... Il y a cette anthropologue Vanessa Rether... Ils arrêtent pas de flirter ensemble, ce n'est pas du tout professionnel !

Angela : Ce n'est pas le fait que ce ne soit pas professionnel n'est ce pas ?

Bones : Je ne vois pas du tout ce que tu veux dire Angela.

Angela : Je sais que tu aimes Booth, je le vois dans tes yeux, tu as ces petites étincelles quand il te parle, tu as ce sourire quand tu es avec lui, tu peux le nier mais le fait est que tu es amoureuse de Booth.
Le fait de le voir avec cette Vanessa te fait ressentir de la jalousie et c'est normal mais...

Bones : Booth et moi ne sommes que partenaires &...

Angela : Non ma chérie ça fait des centaines de fois que j'entend ce refrain et tu sais tout autant que moi que ce que tu dis est faux, tu dresses une barrière devant ton coeur pour ne pas souffrir mais en faisant ça tu souffres déjà. Dis lui ce que tu ressens où bien il ne le saura jamais.

Bones : Mais toi Angie je ne te le dit pas souvent mais tu sais que je t'aime.

Angela: ( En souriant) Mais c'est parce que je suis ta meilleure amie, je sais tout de toi.

Angela s’apprêtait à partir quand les paroles de Bones l'a retint.

Bones : Tu as raison Angela, raison sur tout.
Merci de me faire ouvrir les yeux et même si tu sais que je ne suis pas douée pour dire ce que je ressens je tiens à ce que tu saches à quel point tu comptes pour moi. Tu es comme une soeur.

Touchée par ses mots, Angela prit sa meilleure amie dans ses bras.

Angela : Je t'aime ma chérie. Fonce va tout avouer à Booth, je me chargerai de Vanessa.

Bones : Je vais lui dire demain, c'est son anniversaire je lui porterai son cadeau et profiterai de l'occasion pour lui faire part de ce que je ressens. J'ai si peur...

Angela : Ca va aller sweetie.

Sur ces derniers mots, Angela partit rejoindre Hodgins et Bones rentra chez elle, Booth au centre de ses pensées.

Pensées de Brennan : Demain... Mais pourquoi il a fallu que tu te laisses convaincre par Angela ? Elle arrive toujours à convaincre tout le monde, tu le sais très bien ! Bon re-la-xe !

Pensées de la Brennan Pessimiste : Héhé tu te rends pas compte de ce que tu vas faire demain mais si ça trouve il t'aime pas ma cocotte ! T'auras pas l'air fine si ce n'est pas réciproque...

Pensées de la Brennan optimiste : Mais non l'écoutes pas ! Elle sait pas ce qu'elle dit, il t'aime c'est évident, repense à tous les moments que vous avez passés ensemble, la façon dont il te regarde, repense au baiser sous le gui à Noel, aux moments où vous êtes si proches...

Pensées de la Brennan pessimiste : Si tu l'écoutes t'étonnes pas de te retrouver toute seule ! Tu ne seras peut être plus capable de travailler avec lui tellement que ce sera génant ! Le baiser sous le gui... Il a bon dos le baiser sous le gui ! Vous vous êtes embrassés parce que CAROLINE l'avait demandé !

Pensées de la Brennan optimiste : Mais non ce n'est pas juste pour ça, il ne l'aurait pas fait s'il ne te trouvait pas attirante, je suis sûre d'avoir raison, l'écoute pas l'autre elle va tout gâcher tu vas perdre l'homme de ta vie si tu lui donne raison !

Pensées de la Brennan pessimiste : [Ironiquement] Mais bieeeeeensur !

Pensées de Brennan : Bon ça suffit, je vais faire ce que m'a conseillée Angela, après tout je n'y connais pas grand chose aux relations sentimentales... J'espère simplement qu'elle n'a pas tord & que mon cadeau va plaire à Booth...

Il commençait à se faire tard, Brennan décida de stopper ses pensées pour tomber dans les bras de Morphée.

6:15, le réveil de Brennan sonna, elle se prépara mis un jean moulant noir et un haut dévoilant son décolleté bleu qui faisait impeccablement ressortir la couleur de ses yeux. Une fois prête elle partit travailler à l'institut Jefferson tout en s'imaginant plusieurs scénarios de ce qui pourrait arriver chez Booth en fin de journée.

Chapitre 3 :

Institut Jefferson :

Angela : Hey sweetie alors tu vas voir Booth à quelle heure ?

Brennan : En fin de journée, mais après tout ce n'est peut être pas une si bonne idée...

Angela : Ah non ma chérie, ça fait des années que j'attend ce moment ! Tu peux pas me faire ça, si y'en a pas un de vous deux qui se décide ça peut durer encore des années et je sais pas si je le supporterai !
C'est l'homme de ta vie Brennan. & tu ne vas pas me dire que tu t'es habillée de façon aussi sexy pour les squelettes.

Brennan : (Souriant, sachant qu'Angela avait raison) Je...Je vais travailler, je t'appelle.

Brennan passa le reste de la journée à recoller des ossements et à rédiger des rapports. Elle avait conclu avec le Dr Rether que les corps retrouvés étaient le résultat d'un accident.
Il était enfin l'heure d'aller voir Booth, qui, ne s'attendait pas à recevoir la visite de Bones. Cette dernière passa chez elle récupérer le cadeau d'anniversaire de Booth puis alla chez lui.

Immeuble de Booth :

Brennan, le souffle court, frappa à la porte de Booth, celui ci ne tarda pas à ouvrir.

Booth : (Surpris) Bones !

Brennan : Bonsoir Booth... Je peux entrer ?

Booth : Oh euh, oui biensur c'est juste que euh... Vanessa ne doit pas tarder à arriver, elle voulait me voir elle ne m'a pas dit pourquoi.

Brennan : Oh... Je vais vous laisser alors.

Booth : Non Bones, je vous en prie restez.

Bones : (Tendant un paquet à Booth) Joyeux Anniversaire Booth...

Booth : (Prenant le paquet) Oh Merci Bones, il ne fallait pas !

Bones : Ce n'est pas grand chose.

Booth ouvrait le paquet de Bones, il fut d'ailleurs agréablement surpris, visiblement ce cadeau le touché vraiment.
Il sortit de l'emballage cadeau une cravate très originale semblable à celles que Booth avait l'habitude de porter, & une montre de marque avec toutes les fonctionnalités.

Booth : Oh Bones ! Merci c'est trop, vraiment.

Bones : Vous auriez peut être préféré autre chose, mais je savais pas trop si...

Booth : (La coupant) C'est parfait Bones !

Il s'approcha d'elle et la prit dans ses bras en passant sa main dans les doux cheveux de sa partenaire.

Bones : (Se détachant de ses bras, gardant cependant la même proximité) Il faut que je vous dise quelque chose, c'est très important pour moi que vous le sachiez, je ne peut plus prétendre le contraire, je...

Ce fut une voix qui stoppa les paroles de la belle anthropologue.

Chapitre 4 :

Vanessa : (Ouvrant son imperméable Noir, dévoilant le dr Rether dans une tenue très suggestive) Surprise Seeley...

Booth : (Surpris, se détachant d'avantage de sa Bones) Vanessa, mais qu'est ce que...

Vanessa : (Coupant Booth en voyant Bones, refermant son imperméable) Oh docteur Brennan...

Bones : (Dépassée par la situation) Je vais vous laisser Booth. (Sur un ton sec) Profitez bien de votre anniversaire.

Bones quitta rapidement l'appartement de son partenaire.

Booth : (Ironique, une pointe de colère dans la voix) Bravo Vanessa, franchement bravo !

Ces mots prononcés, l'agent du FBi se hâta de rattraper sa partenaire, dehors il tombait des cordes, elle allait monter dans sa voiture, il arriva juste à temps.

Booth : Bones !

Bones : (Surprise de le voir là) Vous n'êtes pas resté avec Vanessa ?

Booth : Je n'ai aucune raison de rester avec elle, de plus vous ne m'avait pas dit ce que vous vouliez me faire part.

Bones : Ça n'a peut être plus d'importance...

Ils étaient face à face, leurs regards se mêlaient et la pluie tombait sur leurs visages.

Booth : Vous devez me le dire Bones.

Bones : Booth... Je ne sais pas comment vous dire ça, je ne l'ai jamais dit auparavant, ça me fait peur vous devez trouver ça ridicule...

Une de ses larmes se mêlait maintenant à la pluie.

Bones: Je ne sais pas comment vous dire, que vous êtes celui qui m'a appris à voir le monde et ce qui le compose différemment, celui qui me redonnait le sourire chaque fois que ça n'allait pas, me redonner l'espoir là où je n'en voyait plus, que vous êtes celui qui m'a aidée, soutenue, celui qui m'a sauvée. Mais par dessus tout je ne saurai pas comment vous dire que vous êtes celui qui m'a appris à aimer... A Vous aimer.

Booth : Bones...

Bones : Non Booth laissez moi essayer de le dire... Depuis des années, je l'ai compris mais j'avais peur, peur que pour vous ça ne soit pas réciproque, peur de souffrir à nouveau mais je souffrais déjà en ne vous le disant pas, à quoi ça sert d'aimer quelqu'un si on ne le montre pas, si on ne le dit pas. Alors oui, je vous aimes Booth. Depuis toujours & à jamais.
Alors je me dois d'être heureuse pour vous & Vanessa.

Un flot de larmes coulait sur son visage se mêlant toujours à la pluie.
On sentait dans la voix de Booth qu'il était ému, mais par dessus tout qu'il était heureux.

Booth : Bones, ne me parlez plus jamais de Vanessa, il n'y a jamais rien eu avec elle & il n'y aura jamais rien, elle n'est pas la femme que j'aime, elle n'est pas la femme de ma vie, elle n'est pas vous Bones.
J'attend ce jour depuis si longtemps, ce soir mon rêve se réalise. Vous n'avez plus à avoir peur, jamais je ne vous laisserait, jamais je ne vous abandonnerait, jamais je ne vos blesserait. Je suis amoureux de vous Bones.
Je t'aime plus que ma propre vie.

Sur ces paroles émouvantes, et tant espérées, leurs visages se rapprochèrent, leurs souffles se mêlèrent & leurs lèvres se touchèrent, et ainsi donc, sous le ciel pluvieux de Washington, ils exprimèrent dans un baiser, leur amour sincère et profond, attendu depuis si longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jalousie, quand tu nous tiens...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bretagne... quand tu nous tiens.
» Nostalgie quand tu nous tiens
» Réalité quand tu nous tiens
» Vanité, quand tu nous tiens...
» Corsica quand tu nous tiens !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Univers des fanfictions :: Les fanfictions :: Bones-
Sauter vers: