L'Univers des fanfictions

FBI: Portés Disparus, Charmed, Friends, Cold Case, ...Toutes les séries ont leurs fanfictions ! Vous pouvez publier les vôtres sur ce forum 100% fanfictions !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles mouvementées [Complète]

Aller en bas 
AuteurMessage
Miss Taylor
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 25
Localisation : Devant mon écran, le IPod à fond dans les oreilles x'D
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Retrouvailles mouvementées [Complète]   Jeu 19 Avr - 21:24

Bon, celle là je l'apprécie un peu moins que "Repose en paix" mais bon, elle est pas mal. J'en cherche d'autres !

*************************************************************

Fanfiction sur Doug/Carol. L'action se situe 2 mois après le départ de Doug à Seattle.

*************************************************************

Carol se réveilla. Elle devait être au Cook County dans 1h30. Elle se prépara vite fait, et pris son métro. Elle était enceinte, c’était sûr ! Elle avait fait le test la veille. Elle en aurait été complètement heureuse si le père de son enfant était près d’elle. Mais ce n’était pas le cas : il avait déménagé à Seattle il y a maintenant 2 mois. Depuis Carol n’était plus la même, elle n’avait plus envie de sourire. Pourtant elle se disait : "Il m’a fait du mal…encore, je dois l’oublier, il ne vaut pas la peine que je souffre comme ça." Mais au fond d’elle, elle n’y croyait même pas. Cet homme était le seul qu’elle ait vraiment aimé et qu’elle n’avait jamais pu oublier, même après leur "première" rupture, il y a des années. Carol ne savait pas si le départ de Doug était une rupture. C’en était une, sûrement. Carol était aussi très anxieuse ce matin : elle avait décidé de téléphoner à Doug aujourd’hui pour lui annoncer qu’elle était enceinte. Au fond d’elle, elle priait pour tomber sur son répondeur, ne sachant pas si elle arriverait à lui dire à vive-voix. Cela faisait bien 3 semaines qu’elle ne lui avait pas parlé. Il l’appelait régulièrement, mais presque toujours, Carol, en voyant son numéro s’afficher, laissait sonner et écoutait le message sur son répondeur. Elle savait qu’en lui disant qu’elle attendait un enfant, il se précipiterait ici, mais elle avait décidé de lui demander de rester là-bas, car s’il venait, elle ne supporterait pas une seconde séparation…Eh oui, elle ne se faisait pas d’illusions, il ne reviendra pas s’installer ici. De toute façon, il ne l’aimait peut-être plus et avait peut-être refait sa vie avec une autre. C’était à cause de cette supposition qu’elle ne voulait pas aller le rejoindre à Seattle.
C’est bon, son métro était arrivé.

Cook County, 9h :

- Salut Carol ! lança Lydia
- Bonjour ! ça va ?
- Oui ! Tu peux aller en 4, Luka a besoin d’aide avec une petite fille.
- OK, j’y vais.

Luka était le nouveau pédiatre, contacté après le départ de Doug. Carol le soupçonnait d’être attiré par elle : il lui demandait toujours de l’aider, même si d’autres infirmières étaient libres.

Aéroport de Seattle, 9h :

"Dernier appel pour le vol 815, à destination de Chicago"
C’était son vol. Dans quelques heures, il serait là-bas. Doug alla jusqu’à la porte d’embarcation et s’installa dans l’avion. Le décollage se fit sans problème. Là, Doug se mit à penser : "mais pourquoi je fais ça ?! Qu’est-ce que tu crois, mon pauvre Doug ? Qu’elle va te revenir dans les bras après tout ce que tu lui as fait ?" Et pourtant, il avait besoin de la voir, de lui parler, c’était vital. Il l’avait laissée à Chicago, il y a 2 mois et depuis il le regrettait de tout son être. Et puis là, sur un coup de tête, il avait décidé de prendre le premier vol pour Chicago. Mais il commençait à douter, il se demanda ce qu’il ferait là-bas. C’est sûr il irait la voir, mais elle, est-ce qu’elle voudra lui parler ? Elle avait sûrement quelqu’un, quelqu’un qui savait le rendre heureuse sans la faire souffrir systématiquement. Si c’était le cas, il s’en irait et ne chercherait plus à la voir, la laissant vivre sa vie comme elle le mérite. C’est sûr, il n’arriverait pas à l’oublier, comme il l’avait cru quand il était parti pour Seattle mais il devait bien ça à Carol.
Mais si elle lui avait pardonné, si elle pensait encore à lui, à eux ? Que ferait-il si c’était le cas ? Il reviendrait s’installer à Chicago, trouverait un poste dans un hôpital des alentours…Eh oui, il ne pouvait pas et ne voulait pas retourner au County, par tant que Weaver et Romano seraient là et que l’histoire d’euthanasie ne serait tassée. Mais Doug s’empêcha de penser à ça, se disant que rien ne servait de se faire des fausses idées.

Cook County, 13 h :

"Vous êtes bien chez Doug Ross, je ne suis pas là, merci de laisser un message après le bip, au revoir."
Carol respira profondément et rassembla son courage. Elle avait pensé que ce serait plus facile sur répondeur, mais c’était totalement faux. Elle se lança :
"Salut Doug, c’est moi. Bon j’ai quelque chose d’important à te dire et c’est vraiment pas facile crois-moi ! Je…je suis enceinte. J’ai fait le test hier. Mais s’il te plaît, si tu as l’intention de venir, ne le fais pas. Ce serait trop dur. Je suis désolée… Bye "
Elle se retint de pleurer. Mais qu’est-ce qu’elle allait faire, toute seule, avec un enfant ? Bien sûr elle allait le garder, mais elle ne voulait pas être mère-célibataire, cet enfant aurait besoin d’un père, tôt ou tard. Elle repensa à ce que lui avait dit Doug il y a bien longtemps : "J’ai toujours pensé que tu ferais une mère géniale !". Elle repartit voir ses patients.
Alors que sa garde finissait dans une demi-heure, on annonça un blessé grave qui devait arriver dans 5 minutes. Lorsque les ambulanciers arrivèrent, Mark, Luka, Carol et d’autres infirmières se précipitèrent pour réceptionner le patient. Il avait eu un accident de taxi, le chauffeur était mort sur le coup. Doris, l’ambulancière annonça les soins déjà prodigués sur place. Elle ajouta :
- Docteur Greene, c’est…
- Oh mon Dieu ! C’est le Dr Ross ! dit Shirley
- Ca va aller mon vieux, dit Mark à l’intention de Doug. On le met en 3 !
Il jeta un coup d’œil à Carol. Elle était sans voix.
- Carol, tu devrais aller voir un autre patient, on s’en occupe, dit Mark
- Non…non. Je veux vous aider.
- OK, ça va aller ?
- Oui, t’inquiète pas
Médecins et infirmières s’affairèrent autour de Doug, qui était inconscient. Il fit un arrêt.
- Vite on le choque !
- Je m’en occupe, dit Luka
Cela faisait un moment que Luka essayait de le réanimer en vain. Il dit :
- Bon, on arrête
Mark se retourna vers Carol. Elle était contre le mur, elle leva les yeux vers Mark. Il y lut de la peur et de la tristesse.
- Heure du décès…, dit Luka
- NON, dit Mark, on continue.
Ils réessayèrent.
- C’est bon, on a un pouls, déclara Shirley en souriant.
Carol se rapprocha de Doug. Elle leva les yeux vers le personnel soignant de la salle et poussa un soupir de soulagement.
- Bon on va le mettre dans la chambre 123, dit Mark
Les infirmières s’exécutèrent.
- Mais pourquoi il est venu ? Il t’en a parlé Mark ? demanda Carol
- Non, je l’ai eu la semaine dernière au téléphone mais il ne m’a rien dit.
- Oh ! Il n’a pas eu mon message.
- Quel message ?
- Euh…je lui ai laissé un message en début d’après-midi pour lui dire que…que je suis enceinte.
- Non ! c’est vrai ?
- Oui, dit Carol en soupirant
- Et tu ne sembles pas très emballée !
- Si je suis très contente, mais…
- Mais le problème c’est Doug.
- Oui ! Tu vois dans mon message, je lui ai demandé de ne pas venir parce qu’il ne restera pas et que je n’ai pas envie d’une seconde séparation.
- La seule chose à faire c’est d’en parler. Si tu veux, je demande qu’on te bippe dès qu’il est réveillé.
- D’accord, je vais en salle de repos pour essayer de dormir un peu.
- OK !
Carol commença à partir.
- Tu sais, Carol, s’il est revenu, c’est qu’il n’a sûrement pas l’intention de te laisser une seconde fois.
- Merci Mark.
Carol croisa Luka dans le couloir
- Ca va Carol ? Qu’est-ce qu’il t’est arrivé quand on soignait l’homme du taxi ?
- Rien rien, ça va
- Tu veux venir dîner avec moi ce soir ?
- Non je vais rester ici, merci.
- Mais, le patient, Mark le connaissait, non ?
- Oui et moi aussi. Il était pédiatre aux urgences ici avant que tu arrives. Et c’est…c’était mon fiancé.
- Ah ok, tu restes près de lui ?
- Oui. Je suis désolée Luka.
- Pourquoi ?
- Eh bien…euh…J’avais l’impression que tu étais attiré par moi.
- Oui c’est vrai, tu me fais penser à ma…à une femme que j’ai connu.
Carol lui sourit et partit. Elle se retrouva seule (enfin) dans la salle de repos. Elle s’allongea sur un lit mais su qu’elle ne dormirait pas. Elle pensait à Doug. Pourquoi était-il venu ? Pour elle ? Et il a failli mourir. Et s’il était mort, qu’aurait-elle fait ? Rien qu’en le voyant en sang sur le brancard, elle avait failli partir en courant. Le voir comme ça, c’était trop pour elle. Et quand Luka a arrêté de le choquer, elle a cru qu’on lui arrachait le cœur… Elle se leva d’un bond, elle devait le voir, maintenant.
Malgré, la désapprobation de la femme de l’accueil, elle entra dans la chambre de Doug. Elle s’assit à côté du lit et le regarda dormir. Il se réveilla enfin. Il regarda autour de lui et vit Carol.
- Carol ! je…
- Hey, calme-toi. Tu as eu un accident de voiture il y a 2h30 à peu près, tu étais dans un état grave, mais ils t’ont sauvé. Par contre le chauffeur est mort sur le coup.
- Oh !
L’infirmière entra dans la chambre, elle dit à Carol :
- Mademoiselle, veuillez sortir, on doit examiner Mr Ross.
- Mais…, s’exclama Carol
- On vous appellera dès qu’il pourra recevoir des visites.
- Mais je vais très bien, dit Doug
- Non non non, mademoiselle sortez s’il vous plaît.
Carol sortit à contre-cœur, en regardant Doug. Elle appela Mark pour lui dire qu’il était réveillé et qu’elle attendait pour le voir. Elle s’assit dans le couloir en pensant à ce qu’elle allait dire à Doug. Enfin elle put rentrer.
- Ca va ? lui demanda-t-elle
- Oui…Ecoute Carol, je suis désolé d’être venu comme ça, sans prévenir. Mais, j’avais besoin de te voir, même si ça va rien changer. Car je suis sûr que tu m’en veux et je te comprends. J’ai agi comme un imbécile égoïste, comme je le fais toujours. Et crois-moi je m’en veux, car tu n’as jamais mérité ça. Souvent, tu sais, je me dis que tu n’aurais jamais du me rencontrer, tu aurais moins souffert…
Carol se mit à pleurer et dit :
- Tu vois Doug, depuis que tu es parti, j’essaie de me convaincre que comme tu dis, tu es un imbécile égoïste et que tu ne vaux pas la peine que je souffre comme ça pour toi. Mais j’y arrive pas (elle éclate en sanglots) ! J’y arrive pas ! Et c’est ça qui me fait peur ! Je comprends pas, je comprends vraiment pas !
Elle sort en pleurs de la chambre. Dans le couloir elle croise Mark, elle l’entend lui demander ce qui ne va pas, mais elle ne répond pas, déjà loin. Mark entre alors dans la chambre de son ami.
- Doug ! Ca va ?
- Oui ! Je suis content de te revoir !
- Carol t’a dit ce qu’il s’est passé ?
- Oui. Dis-moi tu l’as croisé dans le couloir ?
- Oui, qu’est-ce que tu lui as fait ?
- J’ai fait…j’ai fait que je n’aurais pas du revenir. Elle était bien mieux sans moi. Désolé, je te parle de mes problèmes alors que je t’ai pas vu de 2 mois.
- Non c’est bon
- Bon, finies les visites pour ce soir ! dit l’infirmière en rentrant dans la chambre.
- A demain vieux, je repasserai. Tu veux que je demande à Carol de revenir te voir ?
- Non, je veux pas la forcer. Au revoir.

Maison de Carol Hathaway, 0:30 :

Carol rentra chez elle et s’allongea sur le canapé. Elle était bouleversée. Ca avait du être la journée la plus éprouvante qu’elle n’ai jamais vécu. Elle essaya de ne pas penser à ce qui venait de se passer et s’endormit.

Cook County, chambre de Doug Ross, au même moment :

Doug n’arrivait pas à dormir. Pour arrêter de penser à Carol, il décida d’écouter ses messages sur son répondeur. "Salut Doug, c’est moi. Bon j’ai quelque chose d’important à te dire et c’est vraiment pas facile crois-moi ! Je…je suis enceinte. J’ai fait le test hier. Mais s’il te plaît, si tu as l’intention de venir, ne le fais pas. Ce serait trop dur. Je suis désolée… Bye"
Doug raccrocha, abasourdi…

Cook County, le lendemain matin :

Mark était dans la salle de repos, quand Carol rentra.
- Mark, je peux prendre ma matinée ? Il faut que je parle à Doug, j’ai pas réussi hier…
- OK, pas de problème, je le dirais à Kerry…Carol, dis-moi, pourquoi tu hésites ? Tu ne l’aimes plus ?
- Non, j’ai essayé de l’oublier mais j’y arrive pas. C’est pour ça, je veux lui demander ce qu’il ressent pour moi, même si je crois qu’il n’y a plus rien…
- Tu te trompes, j’en suis sûr ! Je n’ai jamais vu quelqu’un aimer autant une personne ! Doug t’a toujours aimé ! Même s’il s’en rend compte trop tard…
- Tu parles de quand il m’a trompé ?
- Oui ! Quand tu t’es fiancée avec Tag, ça l’a carrément détruit, même s’il essayait de le cacher. Et quand vous vous êtes remis ensemble, il n’a jamais été aussi heureux !
- Mais alors pourquoi il est parti ?
- Doug a toujours eu du mal avec les responsabilités, c’est bête mais c’est la réalité…Mais cette fois-ci, je crois qu’il a décidé de se montrer moins têtu et de revenir pour essayer de réparer ce qu’il a fait.
- Merci Mark, je suis vraiment heureuse de t’avoir pour ami.
Elle le prend dans ses bras, et sort de la pièce, décidée à aller voir Doug.
Arrivée devant la chambre, elle entendit la voix de Doug et celle de l’infirmière :
- Laissez-moi s’il vous plaît, je dois aller voir quelqu’un c’est urgent !
- Et vous comptez sortir de l’hôpital sans être remis de vos blessures ?
- Je vais très bien ! Et puis je ne sors pas, la personne que je dois voir travaille en bas aux urgences !
Carol frappa et poussa la porte
- C’est moi que tu veux voir ?
- Oui, entre, dit Doug en souriant
- Bon je vous laisse alors, dit l’infirmière
Après que celle-ci fut partie, Doug dit :
- Carol, j’ai écouté ton message…Je te promets je ne savais pas, je suis venu pour te voir mais j’ignorais que tu étais enceinte. Carol, je t’aime comme je n’ai jamais aimé personne. Ces 2 mois sans te voir, c’était l’enfer ! Et puis j’en ai eu marre ! J’ai pris le premier avion, j’avais besoin de savoir ce que j’étais encore pour toi. Mais je te promets que si tu veux, je partirais et je n’essaierai plus de te voir…Mais avec le bébé…
- NON ! Je veux pas que tu partes ! Ton départ ça a été la pire chose de ma vie ! Et quand je t’ai vu en sang sur le brancard, la première chose que je me suis dit, c’est qu’est-ce que je vais faire s’il meurt ? Doug, j’ai toujours voulu n’avoir qu’à compter sur moi, mais je réalise que j’ai besoin de toi pour vivre et ça me fait peur. Je t’aime. S’il te plaît, me laisse pas !
Une larme coula sur sa joue. Doug la prit dans ses bras et l’embrassa sur le front en disant :
- Je te laisserai plus jamais, je te le promet.
Carol s’écarta de lui, sécha ses larmes et dit :
- Je viens avec toi.
- Où ?
- A Seattle ! J’ai besoin de bouger un peu et j’aimerais beaucoup que notre enfant grandisse près de l’océan…

Maison de Doug et Carol Ross, Seattle, 1 an plus tard :

Carol regardait ses photos de mariage.

Elle et Doug s’étaient mariés à Chicago, après la guérison de Doug. Ils avaient tenu à se marier là-bas, dans la ville de leur rencontre avec tous leurs amis, puis étaient partis s’installer ici. Carol avait finalement accouché, non pas de 1 mais de 2 bébés, Tess et Kate.

Carol referma l’album photos et se dirigea vers la baie vitrée. Là, elle vit Doug dans le jardin, avec ses filles, une dans chaque bras. Elle sourit. C’était la vision la plus douce au monde...

_________________


Dernière édition par le Dim 22 Avr - 16:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanficperso.1fr1.net
Moony
Scribe
Scribe
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 26
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées [Complète]   Jeu 19 Avr - 21:47

Bien que je sois pas fan de se couple, j'aime bien, d'autres !!! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Taylor
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 25
Localisation : Devant mon écran, le IPod à fond dans les oreilles x'D
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées [Complète]   Jeu 19 Avr - 22:03

Moi non plus, pour l'instant je suis à fond dans John/Abby mais j'aimais bien Luka/Abby aussi. J'en cherche !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanficperso.1fr1.net
Moony
Scribe
Scribe
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 26
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées [Complète]   Jeu 19 Avr - 22:04

Moi je suis plutot Mark/Elisabeth, et John/Abby aussi, et un peu Romano/Elisabeth Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées [Complète]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles mouvementées [Complète]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles mouvementées [pv Marcus :3]
» Oeuvres romanesques complètes de Jane Austen, La Pléiade
» Expo photos : Photographies de Jazz en mouvement à Koekelberg
» Vitesse d'obturation pour figer le mouvement
» [ SOFT] Complément pour Facebook pour chatter en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Univers des fanfictions :: Les fanfictions :: Urgences-
Sauter vers: